AccueilKurdistanRojavaROJAVA. Les champs de blé de Tal Tamr incendiés par la Turquie

ROJAVA. Les champs de blé de Tal Tamr incendiés par la Turquie

SYRIE / ROJAVA – Les forces turco-jihadistes brûlent les champs de céréales du Rojava, menaçant de famine les Kurdes syriens. Elles empêchent également les pompiers et la population d’éteindre les incendies en leur tirant dessus.
 
Le scénario de l’été dernier dans le nord de la Syrie se répète : tous les jours, des champs cultivés et des cultures sont incendiés par les forces d’occupation turco-djihadistes afin d’affamer la population.
 
L’armée d’occupation turque et ses mercenaires alliés ont incendié des champs dans les villages de Til Temir (Tal Tamr) samedi matin par des tirs d’artillerie. Les villages touchés sont Erîşa, Dawidiyê, Sîbatiyê, Ezîziyê, Reyhaniyê, Qasimiyê et Um El-Kêf.
 
Les flammes se sont propagées aux terres agricoles des villages environnants.
 
Les pompiers et les paysans ne peuvent pas éteindre le feu en raison des attaques qui se sont poursuivies pendant deux jours.
 
L’incendie criminel ciblé dans les régions du nord de la Syrie fait partie de la stratégie d’occupation turque. Les habitants de la région autonome sont poussés à être affamés, démoralisés et chassés. A Sherawa, district d’Afrin, un homme de 22 ans a été mortellement blessé vendredi lors d’opérations de lutte contre l’incendie. Sa mort est l’un des innombrables autres crimes de guerre commis par l’État turc et ses troupes auxiliaires djihadistes contre la population civile du nord et de l’est de la Syrie, approuvés de facto par la communauté internationale.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici