La Turquie a empêché Huawei de sponsoriser le club de foot Dalkurd fondé par des Kurdes

0
907
La Turquie a empêché le géant chinois de la technologie, Huawei, de parrainer Dalkurd FF, un club de football suédois fondé par des Kurdes en 2004.
 
Le président de Dalkurd FF, Ramazan Kızıl, a expliqué comment le géant chinois de la technologie Huawei a abandonné le parrainage du club: « La société Huawei nous a parrainés il y a deux ans. Ils ont donné 40 000 dollars en échange d’un parrainage. Nous avons écrit le nom d’Huawei sur nos uniformes. 4 mois plus tard, la société nous appelé et a dit: « Gardez l’argent. La Turquie [a discuté] avec nous sur cette question. Ils ont dit: « Si vous le sponsorisez, on arrête vos opérations en Turquie. »
 
Le président de Dalkurd FF, créé en 2004, Ramazan Kizil a déclaré que leur sponsoring par le géant Huawei a été bloqué par la Turquie. « La Turquie ne veut pas que nous nous trouvions face à face avec une équipe de football de leur ligue », a déclaré Kizil.
 
Le sponsoring d’Huawei bloqué par la Turquie
 
Un joueur de Dalkurd portant un maillot avec l’emblème d’Huawei
 
Kizil a déclaré que quand leur équipe réussit, l’Iran, l’Irak, la Turquie et la Syrie prennent des mesures pour que Dalkurd n’affronte pas une équipe de ces pays: « La Turquie ne veut pas que nous ayons des sponsors originaire de leur pays », a déclaré Kizil qui indique que la Turquie affecte également les sponsors en donnant l’exemple d’Huawei :
 
« La société Huawei nous a parrainés il y a deux ans. Ils ont donné 40 000 dollars en échange d’un parrainage. Nous avons écrit le nom d’Huawei sur nos uniformes. 4 mois plus tard, la société nous appelé et a dit: « Gardez l’argent. La Turquie [a discuté] avec nous sur cette question. Ils ont dit: « Si vous le sponsorisez, on arrête vos opérations en Turquie. »
 
Une approche hostile envers le club kurde
 
Déclarant qu’ils rencontrent fréquemment de telles situations en équipe, Kizil a déclaré qu’il était normal qu’ils aient ce genre d’obstacles. « Les moutons ne s’attendent pas à la clémence du boucher. Nous nous attendons pas à la clémence de la Turquie. Parce qu’ils nient les Kurdes. Ils n’acceptent pas notre nom, notre équipe, notre drapeau. Mais peu importe combien ils nient, nous nous protégerons. Nous expliquerons également cela à nos enfants et petits-enfants. »
 
La Turquie a peur de voir Dalkurd aller à la Coupe d’Europe
 
Ramazan Kizil
 
En 2017, Dalkurd s’est qualifié pour la 1ère Ligue suédoise en battant l’équipe GAİS. Indiquant qu’ils visaient la Coupe d’Europe, Kizil a déclaré : « Le gouvernement turc a peur que nous allions à la Coupe d’Europe. Parce que nous pouvons les affronter [une équipe turque] ici. Ils ont même peur de ce rêve. Ils ne peuvent pas accepter cela. C’est pourquoi ils font de leur mieux pour nous empêcher. Tous les Kurdes doivent voir cette injustice. J’appelle également les Kurdes de Turquie : Défendez vous, votre culture, nos valeurs. Demandons-nous pourquoi nous sommes ici. Ils ne nous voient pas comme une nation. Mais nous existons. Nous sommes une nation tout comme les Turcs sont une nation. »
 
Reportage donné au journal Duvar
 
Traduction : Kurdistan au féminin
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici