ROJAVA. Les gangs de la Turquie détruisent les tombes yézidies à Afrin

0
558
SYRIE / ROJAVA – Les Yézidis d’Afrin réfugiés à Shehba se plaignent de la destruction de leurs lieux saints et leurs cimetières par les gangs de la Turquie dans le canton kurde d’Afrin, dans le nord de la Syrie.
 
Les attaques de l’État turc et de ses mercenaires islamistes contre les les régions occupées d’Afrin et de Shehba se poursuivent. Accusés d’être des « infidèles », « zoroastriens » et des « adorateurs du diable », les Yézidis sont particulièrement pris pour cible par l’État turc et ses gangs. Récemment, d’autres tombes yézidies d’Afrin ont été détruites. Fin avril, des gangs soutenus par la Turquie ont détruit le dôme du sanctuaire Sheikh Ali dans le village de Basoufan. Ce sanctuaire est le neuvième sanctuaire détruit par les terroristes de la Turquie.
 
Les déplacés êzdis (yézidis) d’Afrin qui sont à Til Rifat ont parlé des attaques à l’agence ANHA. « D’abord, ils nous ont chassés et maintenant ils détruisent nos tombes à Afrin », disent-ils.
 
Henen Naro , qui a survécu à un massacre par les forces d’occupation, a déclaré: « Après les attaques cruelles, nous avons dû nous rendre à Shehba. Pour nous expulser ne suffisait pas pour l’État turc et ses gangs, maintenant ils ont même détruit nos tombes. Enfin, ils ont détruit la tombe du savant religieux yézidi Şêx Ali à Basûfan. Les institutions juridiques internationales devraient veiller à ce que cette injustice cesse. Nous exigeons la protection de nos lieux saints. »
Le citoyen yézidi Şikri Ebdo a d’abord félicité les musulmans pour le ramadan et a déclaré: « L’État turc et ses milices ne tolèrent même pas nos lieux saints. Nous continuerons de résister à l’occupation turque. Finalement, nous retournerons dans notre patrie. »
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici