Ibrahim Gökçek demande aux intellectuels et aux artistes d’agir vite avant que ce soit trop tard

0
1765
TURQUIE – ISTANBUL – Ibrahim Gökçek, bassiste de Grup Yorum, est en grève de la faim depuis 318 jours ce 30 avril. Il vient d’adresser une lettre aux intellectuels et aux artistes pour qu’ils agissent alors qu’il est sur le point de mourir.
 
Dans sa lettre, Gökçek a déclaré :« Bien sûr, moi aussi, je veux vivre », et a appelé les intellectuels et les artistes à « parler avec le ministère compétent et la présidence et s’assurer que nos demandes soient satisfaites sans perdre de temps ».
 
26 jours après le décès de la chanteuse Hêlin Bölek, son camarade de scène, İbrahim Gökçek se meurt sous nos yeux après 318 jours de grève de la faim.
İbrahim Gökçek, membre du groupe de musique Grup Yorum*, comme Hêlin Bölek, demande la fin des persécutions étatiques les empêchant de chanter et qui les accusent de terrorisme pour avoir fait de la musique contestataire !
Il faut agir avant qu’İbrahim Gökçek nous quitte, comme Hêlin, dont le prénom siginfie « nid » en kurde. Personne ne doit mourir pour la musique.
*Helin Bölek et İbrahim Gökçek, membres du groupe de musique Grup Yorum, ont débuté une grève de la faim depuis le 16 mai 2019 en raison des restrictions à leur liberté d’expression artistique imposées par les autorités. En raison des chants politiques de Grup Yorum, le gouvernement turc considère les membres comme des terroristes et a emprisonné plusieurs membres du groupe pour « appartenance à une organisation terroriste ». D’autres membres du groupe se sont réfugiés à l’étranger pour échapper à la prison.
 
Le guitariste du Grup Yorum, İbrahim Gökçek et 5 autres membres du groupe ont été placés par la Turquie sur la liste des «terroristes les plus recherchés». Il y a une récompense de 300 000 lires turques (46 000 euros) pour chacun d’entre eux en fuite à l’étranger. Gökçek était emprisonné depuis près de 2 ans sur la base d’une déclaration de «témoin secret» et sans acte d’accusation ni audience.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici