KURDISTAN DU SUD. Un chef religieux misogyne mis en cage lors de son procès

0
207

KURDISTAN DU SUD – HEWLER – Le chef religieux Mala Mazhar Khurasani a comparu en cour à Erbil (Hewler) lundi 27 janvier pour répondre à un procès concernant ses propos incendiaires sur les femmes.

Mala Mazhar Khurasani a été poursuivie par une coalition d’organisations qui défendent les droits des femmes en août 2018 après avoir qualifié les femmes de «dinosaures» lors d’une apparition télévisée en juin de la même année. Il a également plaidé pour la polygamie à plusieurs reprises.

Le procès fait partie d’une campagne plus large menée par des militants de la société civile pour combattre le sexisme et les féminicides dans la région du Kurdistan qui se perpétue lorsque des personnalités comme Mala Mazhar sont en mesure d’utiliser les médias pour humilier les femmes en toute impunité.

Ils prévoient également d’intenter des poursuites supplémentaires contre d’autres personnalités, y compris d’autres mollahs, qui utilisent un langage sexiste dans leurs messages.

Le tribunal a entendu les requêtes initiales, où l’accusé est apparu dans une cage, comme c’est la procédure standard. L’audience doit reprendre le 6 février.

NRTTV

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici