Le dernier bilan après le séisme à Elazığ

0
221
TURQUIE / BAKUR – Plus de 20 personnes sont mortes et plus de 1 000 sont blessés suite au séisme au Kurdistan « turc »  mais on craint que le nombre de morts augmente étant donné les rescapés encore sous les décombres.
 
Le nombre de morts peut augmenter
 
« Le nombre de morts pourrait augmenter », a déclaré le ministre turc de la Santé Fahrettin Koca, ajoutant qu’il y avait encore des personnes sous les décombres.
 
Les gens ont été avertis de ne pas entrer dans la circulation avec leurs véhicules privés. Il a été souligné que les véhicules de secours d’urgence auraient du mal à fonctionner si la circulation augmentait et que les gens étaient invités à utiliser les transports publics.
 
Tremblement de terre ressenti à Amed
 
Le tremblement de terre à Elazığ a également été ressenti à Amed. Les gens ont quitté leurs maisons après le tremblement de terre et ont passé la nuit dans les parcs avec des couvertures qu’ils ont emportées avec eux.
 
Dans le district d’Ergani, une femme nommée Saliha Kurt et son enfant de 11 ans ont sauté du balcon en panique pendant le tremblement de terre. Ils ont été hospitalisés.
Sultani Sürer (80 ans), qui vivait dans le district de Fırat dans le district de Bismil, a perdu la vie après avoir eu une crise cardiaque.
 
Mauvaise réponse du gouvernement
 
Le sismologue Naci Görür a déclaré, suite au séisme d’Elazığ, : « J’ai donné des conférences sur la sismicité d’Elazig, fait des avertissements et à préparer Elazığ et ses villages à un tremblement de terre. Mais malheureusement, peu a été fait en termes de prévention. »
 
Les autorités turques continuent de mal gérer la crise comme d’habitude.
Le président du Croissant-Rouge, Kerem Kınık, a demandé un soutien financier sur son compte Twitter après le tremblement de terre, puis a supprimé le message.
 
Le chef du CHP, Kemal Kılıçdaroğlu, a demandé: « Où est l’argent? », en allusion aux impôts collectés par l’Etat pour les catastrophes naturelles. 
Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Fatih Dönmez, a déclaré à propos du tremblement de terre: « Il n’est pas juste d’attendre tout de l’État. Nos citoyens devraient également être sensibles. »
 
Les rescapés secourus
 
Il a été signalé que deux autres personnes avaient été sauvées des débris, une dans le centre d’Elazığ et une à Gezin, un district de Maden. Une personne a été secourue 12 heures après le tremblement de terre par les équipes qui ont fouillé le bâtiment effondré du village de Gezin dans le district de Maden. Les blessés ont été transportés à l’hôpital par 112 équipes des services d’urgence.
 
Dans le district de Mustafa Pacha, deux personnes ont été secourues.
 
Gouvernement : 21 morts et 1 030 blessés
 
La Présidence de la gestion des catastrophes et des urgences (AFAD) a déclaré que 4 bâtiments s’étaient effondrés dans le centre-ville d’Elazığ.
 
Dans le communiqué, le nombre de morts a été fixé à 21 et le nombre de blessés à 1 030.
 
Le communiqué a ajouté: « L’aéroport d’Elazığ fonctionne normalement. Il y a eu une courte interruption du réseau de communication, mais le problème a été résolu en peu de temps. Il n’y a pas de problème dans les lignes d’électricité et de gaz naturel. Les trains vers la région ont été déviés vers les stations les plus proches. »
L’AFAD a déclaré avoir envoyé 143 secouristes et 47 véhicules dans la région.
 
Le HDP a envoyé une délégation
 
La délégation du Parti démocratique des peuples (HDP) s’est rendue à Elazığ peu après le séisme. Dans une déclaration écrite faite par le bureau de presse du HDP, la délégation a été décrite comme étant le coprésident Salim Kaplan, porte-parole de la Commission juridique et des droits de l’homme Ayşe Acar Başaran, le député Bingöl Erdal Aydemir, le député Muş Şevin Coşkun et le co-président municipal Ergani Ahmet Kaya visité la ville.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici