Zehra Dogan n’est pas la bienvenue aux Etat-Unis

0
994
Les États-Unis on refusé d’accorder un visa à l’artiste kurde Zehra Doğan (Certainement pour ne pas froisser la Turquie d’Erdogan où Trump a des intérêts immobiliers – les deux Trump Towers à Istanbul/Şişli).

Pour info, elle voulait assister à l’ouverture d’une expo où il y avait aussi ses œuvres et non pas pour demander l’asile !

L’artiste et journaliste kurde Zehra Doğan, emprisonnée pendant près de trois ans en Turquie pour avoir fait de l’art offensant le gouvernement turc, s’est vu interdire l’entrée aux États-Unis le mois dernier lorsqu’elle a voulu assister à l’ouverture d’un spectacle au Drawing Center incluant son travail.
 
L’exposition « The Pencil Is a Key: Drawings by Incarcerated Artists (Le crayon est une clé : Dessins d’artistes incarcérés) » présente le travail d’artistes incarcérés, y compris des prisonniers politiques et des détenus des camps de concentration. La jeune femme kurde, Doğan a été accusée par la Turquie d’appartenance au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), après avoir peint une photo d’un quartier kurde détruit par les forces de sécurité turques.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici