Grand succès pour le troisième festival des femmes kurdes et du monde

0
660
PARIS – Le 3ème Festival des femmes kurdes et du monde, organisée en région parisienne par le Mouvement des femmes kurdes en France (TJK-F) dédié à Fidan Dogan (Rojbin), a vu la participation enthousiaste de femmes kurdes et françaises.
 
Une porte-parole du TJK-F a prononcé le discours d’ouverture.
 
Ensuite, un message de la Coordination de l’Union des femmes du Kurdistan (KJK) a été lu.
 
Le message a souligné l’importance de ce festival qui « donne aux femmes l’occasion de partager leurs messages politiques, culturels et sociaux ».
 
Le message soulignait également l’importance « d’améliorer l’unité et l’intégrité des différences grâce à de telles activités, en réunissant la diversité, les couleurs et les voix qui serviront à la construction du système démocratique confédéral féminin ».
 
Danielle Simonnet, coordinatrice du Parti de la gauche française, a déclaré que son parti continuerait à travailler en solidarité avec les Kurdes.
 
Puis ce fut le tour de la musique et de la danse traditionnelle avec le groupe Govend et les artistes Meral Alkan, Deniz Deman, Xece Yaşar, Ruken Newa et Dilana Rojarya et Pınar Aydınlar.
 
Une place spéciale était dédiée aux enfants
 
Les visiteurs du Festival ont visité les stands de la fédération des Alévis d’Europe (FEDA), l’ONG kurde Soleil Rouge ainsi que celui de la littérature kurde et des livres politiques, de même que le stand de vente de fleurs au profit des ouvrières agricoles du Rojava touchées par les incendies provoqués par l’Etat turc.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici