Incendies des champs de céréales : une guerre contre l’économie du Rojava ?

0
198
SYRIE / ROJAVA – L’Etat islamique a été battu sur la scène militaire, mais la Fédération syrienne du nord et de l’est se bat maintenant contre les incendies. Avec le début de la saison des récoltes, des incendies suspects ont détruit des centaines d’hectares de champs de blé et d’orge.
 
La Fédération syrienne du nord et de l’est, avec ses vastes étendues de terres cultivées, a subi plusieurs incendies suspects au cours des dernières semaines.
 
Conseil de Raqqa : Ils veulent détruire l’économie
 
Les incendies les plus récents ont détruit 28 hectares de terres cultivées. Heyder El Musa, de la Direction de l’agriculture du Conseil civil de Raqqa, a déclaré : « Les champs qui constituent la base de l’économie de la région sont en train d’être détruits par des incendies. »
 
Les incendies surviennent à un moment où la production augmente et où les prix baissent. La ville avait un excédent de légumes après que les citoyens eurent réorganisé leur vie après l’Etat islamique; ils vendaient donc aux villes voisines.
 
El Musa a déclaré: « Les forces ennemies veulent entraver notre projet économique en brûlant des terres cultivées. Cette année, nous avons eu de bonnes pluies et le rendement était au niveau attendu. Mais il y a des forces qui ciblent l’économie du nord et de l’est de la Syrie de cette façon. »
 
El Musa a déclaré que les unités de lutte contre les incendies étaient prêtes à différents endroits en cas d’urgence et a ajouté: « Nous allons protéger les moyens de subsistance de nos populations. Nous éteindrons les incendies par solidarité et nous couvrirons les dommages. »
 
L’Administration autonome syrienne du nord et de l’est du pays a également lancé un appel urgent au début de la semaine et a déclaré: « Notre peuple du nord et de l’est de la Syrie, en particulier les citoyens de la région de Cizire, doit être prêt et soutenir les pompiers et les autorités pour combattre les incendies dans les champs de blé et d’orge. »
 
Assemblée de Cizirê : Les sources de revenu des populations sont ciblées
 
Le Conseil exécutif de la région de Cizire a déclaré que les incendies ciblaient l’économie: « Les incendies dans la région font délibérément partie de la guerre spéciale et ils ciblent les sources de revenus des populations et l’économie elle-même ».
 
Immenses étendues de terres sont brûlées
 
Des incendies ont éclaté dans les districts de Til Hemis et Tirbespiye de Qamishlo, dans le district de Dirbesiye à Heseke et dans la ville d’Amude et à Til Kocer dans la région de Cizire.
 
Des terres cultivées ont été détruites dans 16 villages du district de Til Hemis et 10 villages de Dirbesiye. Avec les efforts des pompiers et des habitants, les incendies ont été éteints le 11 juin.
 
Des incendies ont éclaté dans le village d’Amude, à Biriva, et dans les villages de Til Lehim et de Barde, à 15 km à l’ouest du centre du district de Til Hemis, qui ont causé de graves dégâts.
 
L’incendie qui a éclaté dans les champs à Til Kocer le 11 juin a été éteint par les pompiers et les habitants.
 
Le plus grand incendie s’est déclaré à Tirbespiye. Les incendies se propagent et les combattants des YPG / YPJ se joignent aux efforts pour les éteindre. 100 000 hectares de terres ont été détruits dans l’incendie.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici