TURQUIE : Main-basse sur les mairies kurdes

0
1016
TURQUIE, Le Haut Conseil électoral turc (YSK) a décidé que les maires élus lors des élections locales du 31 mars de cette année et qui avaient été démis de leurs fonctions par décret présidentiel dans le cadre de vastes purges lancées après 2016 ne seront pas autorisés à prendre leurs fonctions. Cette décision concerne principalement les mairies kurdes gagnées par le Parti démocratique des peuples (HDP), dont celles de Diyarbakır/Baglar, Siirt, Van/Tuşba, Edremit et Digor Dagpinar, localités de Kars.
 

Le YSK va donner le mandat de maire d’au moins 4 localités kurdes aux candidats du parti AKP qui sont arrivés deuxième après ceux du HDP.

Selon un rapport publié mercredi, 48 des 70 candidats du HDP qui ont remporté les élections du 31 mars n’ont toujours pas reçu leur certification électorale officielle.

Cette décision montre le désir du pouvoir turc de confisquer la volonté du peuple kurde qui a renvoyé les administrateurs du gouvernement nommés à la place de leurs représentants démocratiquement élus. Cette décision est d’autant plus scandaleuse que ce même conseil avait approuvé la candidature de ces maires élus…

Via T24

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici