20 janvier, Journée mondiale d’actions pour Afrin

0
742
Le 20 janvier 2018, la Turquie a lancé ses attaques d’invasion contre Afrin, dans le nord de la Syrie, en violation du droit international, pour écraser la révolution du Rojava et en finir avec l’autonomie kurde en Syrie.
 
Le havre de paix dans la guerre syrienne, Afrin et les peuples vivant dans la région ont été attaqués sous les yeux de la communauté internationale. Avec son offensive militaire, la Turquie a ciblé un modèle de démocratie et d’égalité développé par les peuples dans la région. L’Etat turc voulait faire de canton kurde d’Afrin un exemple, en détruisant tous les exploits accomplis par les Kurdes.
 
La Turquie a envahi le canton d’Afrin en mars 2018, après trois mois d’attaques meurtrières qui ont détruit les villages et la ville d’Afrin et ont fait des milliers de blessés et de morts civils, dont des enfants et des femmes.
 
Depuis, la Turquie a changé la démographie du canton en forçant des centaines de milliers de Kurdes à fuir la région qu’elle a remplacés par ses mercenaires alliés et leurs familles. La Turquie et ses mercenaires ont pillé et détruit tous les biens des Kurdes, même ceux qui n’ont pas encore fui la région. On parle en ce moment de l’huile d’olive volée à Afrin qui est exportée vers l’Europe sous de fausses étiquettes la faisant passer pour un produit turc…
 
Près d’un an après l’invasion d’Afrin avec la complicité de la Russie et de la communauté internationale, cette fois-ci, la Turquie veut envahir tout le Rojava (la Syrie du Nord et d’Est) où les peuples de la région vivent en harmonie et dont les droits ethniques, linguistiques, confessionnels… sont garantis par la loi.
 
La Turquie veut empêcher la pérennisation du modèle libertaire et égalitaire des femmes au Rojava. Un modèle viable non seulement pour le Rojava, mais pour l’ensemble du Moyen-Orient et pourquoi par pour le monde entier. Un modèle élaboré par le dirigeant kurde Abdullah Ocalan qui croupit dans les geôles turques depuis 20 ans…
 
Appelant l’opinion publique internationale à manifester son soutien à Afrin, les responsables de l’auto-administration du Rojava en Europe ont lancé un appel à manifester pour Afrin le 20 janvier.
 
Tous les partis politiques, organisations de défense des droits humains, syndicats, militants et institutions internationales sont invités à participer aux manifestations de solidarité avec Afrin qui auront lieu demain.
A Paris, la manifestation de solidarité avec Afrin aura lieu à 13h30, sur la place de la République.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici