L’écrivaine espagnole Rosa Montero dédie son livre aux femmes du Rojava

0
1978
« Aux magnifiques et héroïques guerrières kurdes du Rojava, qui sont la première ligne d’endiguement de l’horreur de daesh et qui meurent jour après jour pour défendre les droits humains et la dignité des femmes. »
 
L’auteure espagnole Rosa Montero a dédié son livre « Nosotras. Historia de mujeres y algo más (Nous le sommes. Histoire des femmes et plus encore) » aux femmes des YPJ qui ont résisté à l’invasion de l’Etat islamique (Daesh) au Rojava.
 
Le livre, qui a reçu le Prix national des lettres 2017 en Espagne, est un travail pionnier dans la revendication du rôle des femmes dans l’histoire à travers les biographies de ses protagonistes.
 
Dans la dédicace du livre, Montero a écrit : « Aux magnifiques et héroïques guerrières kurdes du Rojava, qui sont la première ligne d’endiguement de l’horreur de daesh et qui meurent jour après jour pour défendre les droits humains et la dignité des femmes. »
 
Le livre comprend également le texte original de « Historias de mujeres » (« Histoire des femmes »), publié il y a vingt-quatre ans, et ajoute quatre-vingt-dix nouveaux petits portraits, un regard rapide des temps anciens à nos jours qui nous permet de regarder la richesse complexe de la contribution des femmes à la vie commune.
 
En parlant de son livre, Montero a déclaré : « Ce livre n’est pas un livre réservé aux femmes, de la même manière que le féminisme n’est pas seulement une affaire de filles. Nous changeons le monde, nous détruisons les stéréotypes millénaires, et il est évident que, si le rôle social des femmes est modifié, c’est parce que le rôle des hommes change aussi. »
 
Rosa Montero est née à Madrid où elle vit. Après des études de journalisme et de psychologie, elle entre au journal El País où elle est aujourd’hui chroniqueuse. Best-seller dans le monde hispanique, elle est l’auteur de nombreux romans, essais et biographies traduits dans de nombreuses langues, parmi lesquels La Fille du cannibale (prix Primavera), Le Roi transparent et L’Idée ridicule de ne plus jamais te revoir. (Les éditions Métailié)
 
Via ANF

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici