Le corps de l’étudiante kurde disparue à Téhéran torturé & brûlé

0
634
IRAN – TÉHÉRAN – L’étudiante kurde Meryem Fereci (Maryam Faraji), portée disparue depuis 9 jours, a été retrouvée morte à Téhéran. Son corps a été torturé et brûlé.
 
L’étudiante kurde Meryem Fereci, qui étudiait à Téhéran, était soupçonnée d’avoir été placée en détention par les forces du régime iranien depuis qu’elle a disparu il y a neuf jours.
 
La campagne de défense des droits des prisonniers a annoncé que la police de Téhéran a trouvé le corps torturé et brûlé d’une femme samedi soir. Suite à un test d’ADN, il est apparu que le cadavre appartenait à Meryem Fereci, une étudiante kurde de 33 ans.
 
Fereci avait été placée en détention en raison de sa participation à des manifestations de protestation en Iran fin 2017 et début 2018.
 
Le tribunal révolutionnaire iranien avait condamné Meryem Fereci à trois ans de prison et lui avait interdit de partir à l’étranger pendant deux ans. Plus tard, cette peine a été convertie en liberté surveillée et l’étudiant a dû se rendre à la police tous les jours pour signer une registre de présence.
 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici