Le HDP condamne les attaques dont il est victime & tient le Ministère de l’Intérieur pour responsable

0
810

TURQUIE – ANKARA – Des actes fascistes et racistes ont repris de plus belle contre les actions et les membres du parti politique de gauche HDP qui mène campagne pour les élections présidentielles et législatives turques du 24 juin.

Dans une déclaration écrite, la coprésidente adjointe et députée du HDP de Batman, Ayşe Acar Başaran, a déclaré : « notre parti effectue le travail pour les élections du 24 juin dans toutes les provinces et districts de Turquie, les villages et les rues avec enthousiasme et engagement. Cependant, dans certains endroits, nous avons subi des attaques ».

En qualifiant l’attaque contre le local du HDP à Bolu de « délibérée », la députée du HDP a ajouté : « Ces attaques ont parfois pour but d’empêcher les membres de notre parti d’ouvrir un stand, d’autres attaques et harcèlements se produisent lors de l’ouverture d’un bureau électoral ou contre les bureaux de districts provinciaux.

Ces attaques sont menées par des membres ou des partisans des partis de la coalition AKP-MHP ; et parfois elles se produisent sous l’œil des forces de police qui soutiennent réellement ces personnes.

Cette situation est inacceptable. Nous rappelons une fois de plus aux forces de police, à l’autorité civile et aux gouverneurs locaux : le HDP est un parti qui participe aux élections avec des candidats dans 87 circonscriptions électorales dans le cadre de la loi et de la Constitution. M. Selahattin Demirtaş est le candidat à la présidence pour le HDP« .

S’adressant au ministère de l’Intérieur, la député a déclaré  : « Les forces de police et le ministère de l’Intérieur sont tenus de prendre des mesures pour s’assurer que le travail électoral ait effectué en toute sécurité. L’obstacle permanent contre le HDP et l’impossibilité de mener à bien notre travail électoral est la responsabilité légale et politique du Ministère de l’Intérieur et de ses forces de police affiliées ».

La députée du HDP a rappelé que « c‘est leur tâche est de prévenir les attaques. Il ne s’agit pas de se réunir avec les agresseurs et d’essayer de justifier leurs actions« .

Dans sa déclaration, Ayşe Acar Başaran a condamné et protesté non seulement contre ces attaques, mais aussi contre d’autres attaques en direction de partis d’opposition démocratique :  » Nous soulignons, une fois de plus que nous engagerons toute procédure judiciaire appropriée contre ceux qui ne prennent pas les mesures nécessaires ».

https://anfenglishmobile.com/news/hdp-condemns-attacks-holds-interior-ministry-responsible-27222

 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici