AFRIN : Une épidémie menace la vie des enfants réfugiés à Shehba

0
735

SHEHBA – Les femmes d’Afrin, qui ont été déplacées de force d’Afrin à Shehba en raison des attaques, ont déclaré qu’elles perdaient maintenant leurs enfants à cause de maladies après le carnage. « Erdoğan est le seul responsable de notre situation. Erdoğan répondra aux mères kurdes », ont déclaré les femmes.

Les habitants d’Afrin, qui ont été forcés de fuir vers la région de Shehba après l’entrée de l’armée turque et de l’Armée syrienne libre (ASL) dans le centre-ville d’Afrin le 18 mars, vivent dans des conditions dramatiques des camps de fortune. Les réfugiés d’Afrin, qui séjournent dans les camps «Berxwedan» et «Serdem» construits dans la région de Shehba, se sont battus contre de nombreuses épidémies en raison des mauvaises conditions météorologiques. Les gens n’ont pas perdu leur espoir malgré ces conditions difficiles et ils croient qu’ils retourneront sur leurs terres un jour.

« Notre amour pour nos terres nous rend forts »

Fidan Muhammed, une des femmes vivant avec leurs familles dans les camps, a déclaré : «Erdoğan nous a fait quitter nos maisons et nos enfants tombent malades. La météo d’Afrin était différente. Nos enfants ont de la difficulté par ce temps et deviennent malades. Erdoğan a tué nos enfants à Afrin et maintenant nous perdons nos enfants à cause de lui. Erdoğan répondra à nos enfants. Erdoğan est le seul responsable de notre situation. Notre raison d’être forts et de vivre dans ces conditions aujourd’hui est notre foi dans notre cause et notre amour pour nos terres. »
Répétant qu’ils résisteront malgré toutes les difficultés, Fidan a déclaré : «Erdoğan a pris tous les membres des gangs et a attaqué nos terres de façon barbare sous le nom d’Islam. Les assaillants ont vu la grande résistance et la volonté du peuple kurde. Le peuple d’Afrin a résisté pendant 58 jours et ils résisteront jusqu’à ce qu’ils reprennent leurs terres. »
« Erdoğan répondra aux mères kurdes »
Fatma Osman, une autre femme vivant dans le camp, a souligné les difficultés qu’ils ont rencontrées. Soulignant qu’ils ne quitteront pas leurs terres aussi facilement, Fatma a déclaré que leurs enfants avaient des difficultés à vivre sous le soleil brûlant à Shehba et pour cette raison ils sont tombés malades. « J’ai un enfant de quatre mois. Il est tombé malade à cause de la chaleur. Chaque fois que je le regarde, je maudis Erdoğan. Erdoğan est responsable de notre situation maintenant. Erdoğan répondra aux mères kurdes », a déclaré Fatma et elle a noté qu’elle faisait confiance aux combattants des YPG et de YPJ : « Notre seul et unique espoir est les combattants des YPG et de YPJ. Les combattants YPG et YPJ ont protégé leur peuple avec une résistance historique comme d’habitude. Nous n’avons peur de personne tant que nous avons nos combattants et nous retournerons à Afrin. »
Nazliye Cafer a déclaré qu’ils croient au retour à Afrin à la suite de leur lutte. Nazliye a déclaré : « J’appelle tout le monde; garder le silence contre l’invasion terrestre signifie que vous êtes une partie à cette invasion. Où sont les défenseurs des droits de l’homme et les organisations ? Pourquoi tout le monde garde le silence pour le peuple kurde ? En tant que femmes kurdes, nous disons que nous ne donnerons nos terres à personne. Nous n’avons attaqué les terres de personne. Ils envahissent nos terres. Nous avons résisté et nous résisterons jusqu’à la fin. »

Source 

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici