« Aujourd’hui, le seul parti de gauche en Turquie est le HDP »

0
883
ANKARA – La présidente du groupe parlementaire du HDP, Filiz Kerestecioğlu a tenu une conférence de presse au parlement turc.
 
Kerestecioğlu a salué les rassemblements de la fête du travail et a ensuite déclaré que « les citoyens reprendront ce qui leur appartient après les élections, que ce soit dans le domaine économique ou du travail ».
 
Kerestecioğlu a déclaré que le gouvernement a promis aux étudiants, 50 jours avant les élections, « une amnistie ».  » Bien sûr, il dit que l’amnistie ne concerne pas les étudiants «liés au terrorisme». Alors je demande: y a-t-il des étudiants qui ne sont pas accusés précisément d’avoir des liens avec le terrorisme ? Parce que des dizaines d’étudiants ont été accusés de terrorisme après Newroz et l’occupation d’Afrin », a-t-elle déclaré.
 
Se référant à la mort d’une jeune femme portant un foulard en prison, elle a déclaré : « Une jeune femme portant un foulard, une jeune professeure d’anglais, est morte en prison parce que la maladie dont elle souffrait n’était pas soignée (…). » Halime Gülsu a été arrêtée et détenue dans le cadre de l’enquête du mouvement Gülen.
 
Erdogan n’offre pas de progrès
 
Kerestecioğlu a poursuivi :  » Le 24 juin sera la date du changement » et a ajouté que « notre plus grand désir est de mettre fin à ce gouvernement basé sur la répression et les mensonges (…). Nous voulons un pays où la collectivité, l’amitié, la démocratie seront la pierre angulaire de notre histoire. Nous serons gouvernés par quelqu’un qui partagera les décisions avec les citoyens, qui respectera les différents points de vue, pensées et croyances de tous les citoyens : une telle personne sera présidente, et ses initiales peuvent être S. et D. Erdogan n’est pas invincible. Il essaie juste d’imposer cette perception : c’est l’heure de la liberté, du temps pour le HDP, du temps pour que tout le monde se rassemble ».
 
Alliance et seuil électoral
 
Répondant à une question d’un journaliste sur les « alliances possibles de l’opposition », Kerestecioğlu a déclaré :  » Il semble qu’ils opteront pour une alliance de droite. Nous avons un parti social-démocrate au milieu, mais ce parti lance depuis des jours le bal au Parti Iyi (Bon Parti). Ils essaient de faire une alliance sans le HDP. Le CHP devrait pencher vers la gauche, mais ce n’est pas le cas « .
 
La députée du HDP a déclaré :  » Il semble que deux alliances de droite seront en compétition dans ces élections. Ils sont d’un côté, le HDP de l’autre « .
 
En ce qui concerne les éventuels problèmes que le HDP pourrait rencontrer avec le seuil, Kerestecioğlu a répondu :  » Nous n’éprouverons aucun problème. Au contraire, le seul parti de gauche aujourd’hui en Turquie est le HDP, donc tous les votes de gauche iront au HDP  « .

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici