Les Yézidis font face à un génocide à Afrin

0
1468
AFRIN – Les violations de l’armée d’occupation turque et de ses mercenaires se poursuivent dans le canton d’Afrin, où des mercenaires ont kidnappé 18 civils, dont une femme, parmi les Yézidis du village de Qatam, dans le district de Shara.
 
L’occupation turque et les mercenaires kidnappent délibérément des membres de la communauté yézidie dans le but de l’anéantissement de la communauté yézidie.
 
Selon une source du village de Qatam, à Shara, l’occupation turque et ses mercenaires ont arrêté 15 résidents du village qui sont membres de la communauté yézidie, et les ont emmenés à la mosquée du village.
 
Les Yézidis arrêtés sont Haj Ahmad Hamo, 70 ans, le professeur Nabil Mohammed, 64 ans, sa femme Elham Mohammed, 60 ans, Hussein Ebo, 70 ans, Hanan Prem, 65 ans, Azad Prem, 35 ans, Hameed Kassem, 39 ans, Adnan Qassem, 45 ans Nidal Qassem, 43 ans, et son fils Hamdoush Qassem, 15 ans, Fawzi Shamo, 55 ans, et ses fils, 15, 17, Ayman Hamadeh, 35 ans, Shaikho Hamada, 28 ans, Sadiq Sulaiman, 34 ans et 16 ans de la communauté yézidie.
 
La source a noté que les mercenaires ont kidnappé d’autres citoyens dont les noms sont : Omar Omar, Khalil Bahri et Mohammed Badri
 
La source a souligné que les mercenaires ont libéré Nabil Muhammad et son épouse, Elham Mohammed, après les avoir été torturés et payé 2 500 dollars en rançon. Malgré le paiement, les mercenaires ont volé toute la propriété dans la maison de Nabil.
 
La source a également signalé que les mercenaires volent les biens des civils après leur arrestation et imposent l’enseignement des principes de l’Islam aux Yézidis.
 
Selon une deuxième source du village de Qibar, les mercenaires ont demandé la rançon pour Fadi Aref, Ibrahim Aref, Hanan Aref, Abdul Rahman Aref, Ali Aref et Sameer Aref qui ont été arrêtés plus tôt, de 5 000 dollars pour chacun.
 
Une autre source de l’agence de presse Hawar (ANHA) à l’intérieur d’Afrin a rapporté que les soldats turcs avaient arrêté la famille de Adnan Hajiko, connue sous le nom de « Mando »; du village de Qibar dans le canton d’Afrin. Les membres arrêtés sont : Zakiya Hagiko, Rizkan Hajiko et maintenant Hajiko et emmenés en Turquie.
 
Les soldtas turcs et les mercenaires continuent d’arrêter de jeunes hommes, femmes et personnes âgées dans le canton d’Afrin sous de faux prétextes, afin de chasser les personnes de leurs foyers et d’y installer les familles des mercenaires, dans le plan délibéré de changement démographique mis en place par l’occupation turque.
 
L’armée d’occupation turque et ses mercenaires travaillent également sur la turquification à al-Alaween, dans le canton d’Afrin, afin de truquer les élections turques, qui auront lieu le 24 juin.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici