Les jeunes femmes dépoussièrent le patrimoine de l’humanité à Tabqa

0
659
SYRIE, TABQA – Des membres de l’Union des jeunes femmes et des membres de la municipalité populaire de Tabqa ont lancé une campagne pour nettoyer l’ancienne citadelle de Jabar, située à 15 km au nord de la ville d’al-Tabqa, dans le but de préserver la propreté du patrimoine et l’histoire de la région.
 
Quarante femmes de l’Union des jeunes femmes et de la municipalité ont participé à la campagne
 

La campagne comprenait l’enlèvement des détritus et des restes de mercenaires de l’EI qui les ont laissés derrière eux avant qu’ils ne fuient la citadelle devant les combattants des Forces démocratiques syriennes.
 
La citadelle a été nettoyée de l’intérieur et de l’extérieur et les ordures ont été collectées dans des sacs destinés à être transportés par la municipalité vers les décharges principales.
 
Il est à noter que les mercenaires de l’EI ont transformé la citadelle archéologique Jabar en une caserne militaire et un centre d’entraînement pour ses mercenaires étrangers. Ils ont détruit certaines parties du château et ont utilisé d’autres parties pour y mettre leur nourriture. La citadelle servait également de dépôt d’objets d’antiquité volés par les mercenaires de Daesh.
 
« Les jeunes femmes d’aujourd’hui contribuent à la renaissance du patrimoine historique de la région et la propreté de notre pays est le titre de notre civilisation« , a déclaré Laila al-Abd, l’administratrice de l’Union des jeunes femmes.
 
Le Comité du tourisme et des antiquités de l’administration civile de Tabqa travaille depuis environ un mois et demi à la restauration de la site.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici