Demirtas : Si je meurs en prison, sortez mon cercueil de là en position debout

0
2297
TURQUIE, ANKARA – La reprise du procès principal contre l’ancien coprésident du parti d’oppostion HDP, Selahattin Demirtas dure depuis trois jours. Aujourd’hui, Demirtas a continué à démasquer la perversité de la « justice » turque contre les membres du HDP et a déclaré que, même s’ils (HDP) sont interdits de faire de la politique, c’est eux qui détermineront les élections présidentielles turques.
 
Voici quelques extraits de sa plaidoirie :
 
#Demirtas : je ne suis pas venu ici pour me défendre contre les accusations. Je suis venu pour exposer les crimes.
 
#Demirtas: j’ai aucune attente de justice, je n’ai pas de confiance en un procès équitable. Les juges parlent avec leurs décisions, et quand on regarde vos décisions provisoires, on sait comment vous aussi, vous allez parler.
 
#Demirtas : les députés ne sont pas un élément du contre-terrorisme. Les partis politiques ne sont pas l’instrument antiterroriste.
 
#Demirtas : un de mes devoirs en tant que #député est, d’être la voix des civils dans les villes qui ont été brûlées et détruites.
 
#Demirtas: C’est nous qui déterminerons les #élections présidentielles. Même mon cadavre fera de la politique mieux que certains vivants. C’est pourquoi, même si nous sommes interdits de faire de la politique, c’est nous qui déterminerons les élections présidentielles.
 
#Demirtas: Aucun procès a été fait à ceux qui sont entrés dans les chambres à coucher de tant de personnes, répandu les vêtements partout, écrit des insultes sur les miroirs et les ont partagé sur les réseaux sociaux au nom des #JÖH #PÖH.
Aujourd’hui, ils sont tous arrêtés pour être membres de l’organisation #Fetö.
 
#Demirtas: Ceux qui ont fait pleuvoir des bombes sur 34 personnes à #Roboski ont-ils étaient punis ? Pas 1 seul officier. #FerhatEncu a été jugé pour avoir poursuivi le massacre de Roboski. Son manda de #député lui a été retiré.
 
#Demirtas: ceux qui ont fait attendre dans le congélateur pendant 29 jours le corps de #CemileCakirga, ceux qui ont laissé dans la rue pendant 7 jours celui de #TaybetInan sont les véritables #terroristes. On est accusés de propagande terroristes probablement pour avoir dit cela.

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici