Demirtas accuse le mouvement Gülen d’avoir comploté contre le processus de paix

0
878

TURQUIE – L’ancien dirigeant du principal parti de gauche (HDP) de Turquie a déclaré jeudi à la troisième audience de son procès pour terrorisme que des membres haut placés du mouvement Gülen, accusés d’avoir fomenter le coup d’Etat raté de 2016, avaient comploté contre les efforts de paix entre le gouvernement et les combattants armés du Parti des travailleurs du Kurdistan.

Selahattin Demirtaş, l’ancien coprésident HDP, emprisonné depuis 2016, a déclaré que chaque fois que la Turquie a tenté de résoudre le problème kurde par des moyens non militaires, il y a eu des interventions et des provocations contre ces tentatives, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

Le prédicateur américain Fethullah Gülen a encouragé ses partisans, connus en Turquie sous le nom de « cemaat », à occuper des emplois dans la fonction publique, la police, la justice, les forces armées et les médias, d’où ils ont exercé une influence considérable avant de se brouiller avec leurs anciens alliés du Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir à la fin de 2013. Le gouvernement accuse Gülen d’avoir organisé le coup d’Etat manqué de 2016 comme un ultime effort pour prendre le pouvoir et évincer l’AKP élu.

« C’est une question qui peut affecter tous les rapports de force globaux, donc peut-être que le procureur ou la police du Cemaat n’étaient pas au courant, mais ceux qui les guidaient avaient absolument ce but« , a dit Demirtaş.

Lors des pourparlers de paix, le HDP a contribué à la médiation entre le gouvernement et le PKK qui a finalement abouti à un cessez-le-feu en 2013, Demirtaş a déclaré que le gouvernement avait garanti qu’aucune pression ne serait exercée par le pouvoir judiciaire sur les Kurdes pour leurs efforts visant à expliquer la paix au peuple kurde.

« Pendant que nous essayions d’encourager cette perception, les juges, les procureurs et la police de la cemaat recueillaient des renseignements sur nous « , a déclaré Demirtaş, ajoutant que les renseignements recueillis sur les membres du HDP ont ensuite été envoyés au Conseil de sécurité nationale.

Demirtaş a déclaré que les gülénistes ont essayé de mettre le gouvernement dans une situation difficile et de rendre impossible la poursuite du processus de paix, alors que les membres du pouvoir judiciaire du Cemaat avaient établi des accusations à partir de ces rapports de renseignement, qui, selon lui, sont maintenant utilisés contre lui comme éléments de preuve.

Article d’origine : https://ahvalnews.com/selahattin-demirtas/demirtas-accuses-gulen-movement-plotting-against-peace-process

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici