Des femmes yézidies enlevées & vendues à Afrin

0
345

TAJÊ a déclaré que des femmes yézidies à Afrin ont été enlevées et vendues comme elles l’étaient à Shengal et ont confirmé que la société yézidie a été soumise non seulement à une agression physique, mais aussi à d’autres types d’attaques visant à les détruire culturellement.

Le Mouvement pour la liberté des femmes (Tevgera Azadiya Jinên Êzidxanê -TAJÊ) a déclaré dans un communiqué écrit que l’Etat turc et ses bandes de mercenaires avaient emmené de force les yézidis à la mosquée pour tenter de les convertir à l’islam.

TAJÊ a déclaré que des femmes yézidies à Afrin ont été enlevées et vendues comme elles l’ont été à Shengal et ont confirmé que la société yézidie a été soumise non seulement à une agression physique, mais aussi à d’autres types d’attaques visant à les détruire culturellement.

Le communiqué déclare, entre autres : « Tous les peuples du Moyen-Orient qui ont défendu leur propre existence et protégé leurs cultures au 21ème siècle ont été visés par le pouvoir souverain. Des politiques répétées de génocide sont menées par les puissances dirigeantes contre le peuple yézidi, la plus ancienne culture de la Mésopotamie et, en quelque sorte, l’essence même de la culture kurde. Ces attaques contre la société yézidie ne sont pas seulement physiques. Ces attaques visent également à détruire son patrimoine culturel, ses lieux historiques et sacrés, ainsi que les croyances yézidie, leurs idées et leur esprit.

TAJÊ attire l’attention sur les pratiques inhumaines auxquelles la société yézidie a été soumise à Afrin:

« Dans la dernière période, les puissances barbares dominantes, affirmant agir au nom de l’Islam pour dominer le Moyen-Orient et mettre en œuvre leur politique meurtrière, ont attaqué la société yézidie : cette politique est bien documentée par ce qui s’est passé à Shengal. alors que ces politiques de génocide étaient perpétrées à Shengal, maintenant ils voudraient les mettre en œuvre à Afrin », indique le communiqué.

Et a continué: « A Afrin, les lieux où la société yézidie a vécu ont été ciblés. La culture yézidie , les sites historiques, les lieux sacrés ont été incendiés par les fascistes, qui les ont pillés. Ils voulaient détruire la conscience historique de la société. Ils ont évacué 22 villages où vivait la communauté yézidie et amené des Arabes et des Turkmènes pour remplacer les anciens citoyens. Ces gens n’appartiennent pas à la communauté mais le régime veut changer la démographie d’Afrin. Néanmoins, malgré cette attaque fasciste, certains membres de la communauté yézidie liée à la terre n’ont pas quitté leurs villages. Comme l’ont fait l’Etat turc et les bandes de mercenaires à Shengal, ils ont enlevé et vendu des femmes yézidies, contraint les Yézidis à aller dans les mosquées les forçant à se convertir ».

Le communiqué souligne également que: « Tout au long de l’histoire, la culture, les croyances et la pensée des Yézidis ont été exposées à ce type d’attaques et ont été ciblées. Et au sein de la société yézidie , les femmes yézidies sont une cible privilégiée. Et c’est parce qu’ils veulent détruire les femmes yézidies qui sont les protectrices de la culture et de la vie ».

Appelant à unir leurs forces et à mener une lutte commune, TAJÊ dit: « Unissons-nous pour la défense de la société yézidie vivant à Afrin, unis dans la défense des Yézidis à Shengal. les politiques répressives menées au nom de la sécurité, luttons ensemble contre le fascisme de l’Etat dominant Toutes les femmes qui luttent pour la liberté: brisons les attaques contre les femmes yézidies Participons à la résistance d’Afrin et passons à l’étape suivante la lutte jusqu’à la victoire ».

Article d’origine : https://anfenglishmobile.com/women/tajE-ezidi-women-abducted-and-sold-in-afrin-25944

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici