La Turquie championne de la censure sur Twitter

0
683

La Turquie figure en tête de la liste des demandes de retrait de tierces parties adressées à l’une des plateformes de médias sociaux les plus populaires au monde.

Selon un rapport de transparence publié par Twitter, 466 des 513 demandes  pour le retrait de contenu et suppression de compte entre juin et décembre 2017 sont venues de Turquie.

La Turquie avait décroché le même titre l’année précédente.

Sous la houlette du président Recep Tayyip Erdoğan, qui a qualifié Twitter de «pire menace pour la société» , la Turquie a également formé plus de la moitié des demandes de retrait présentées par les tribunaux. Sur les 6 138 demandes de suppression de contenu non fondées sur des ordonnances judiciaires, 3 828 provenaient de Turquie.

3% de ces comptes Twitter ont été suspendus à la suite des demandes légales de la Turquie; Twitter a suspendu 148 comptes et 322 tweets au total.

Dans la section du rapport de Twitter concernant la Turquie, on peut lire :

« Sur la base des 466 ordonnances judiciaires, nous avons déposé 125 objections légales à des tribunaux turcs au motif que ces ordonnances violaient la liberté d’expression et la presse et / ou parce qu’elles n’englobaient pas le contenu sur le sujet. Cinq de nos demandes ont été entièrement approuvées et deux ont été partiellement approuvées. »

(Le compte Twitter et Facebook de Kurdistan au féminin sont interdits en Turquie depuis plus d’un an.)

 

Article d’origine : https://ahvalnews.com/social-media/turkey-continues-lead-twitter-censorship-report

REPONDRE AU COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici